antipoison

See: cure
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
Si on se refere aux chiffres publies par le Centre antipoison du Maroc (CAPM) dans son rapport 2013, nous relevons que sur un total de 10.
a) Centre Antipoison de Pahs, AP-HP Hopital Lariboisiere, Pahs, France
Louardi a precise, a cet egard, que le Centre Antipoison et de Pharmacovigilance du ministere de la sante, enregistrent depuis quelques mois une augmentation notable des declarations de personnes intoxiquees, declarant avoir consomme des produits conseilles lors de ces emissions.
So I had to inject myself with antipoison," he said.
Le centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc, a releve qu'en 2008, le monoxyde de carbone a entraine la mort de 66 personnes.
Actualites Eecrit par Ouardirhi Abdelaziz Nettoyage a sec En 2011, le Centre antipoison du Maroc (CAPM) avait emis une alerte sur l'utilisation du perchloroethylene, un solvant liquide, volatil et incolore, tres utilise au niveau des pressings pour le nettoyage a sec.
Pour toutes ces questions qui sont de reels problemes, le centre antipoison et de pharmacovigilance (CAPM) du Maroc, tire la sonnette d'alarme sur l'usage des medicaments et les effets que ces medicaments peuvent induire quand ils sont mal utilises
Les plantes medicinales d'ici ou d'ailleurs, comme la plupart des substances actives peuvent provoquer des effets nefastes surtout si elles ont ete mal choisies ou mal dosees, et chaque annee le centre national antipoison enregistre des centaines de cas d'intoxications relatives a l'utilisation des plantes dites medicinales et malheureusement ces plantes causent aussi la mort de dizaines de personnes.
Les victimes sont une femme (65 ans), deux jeunes filles (18 et 21 ans), et un bebe (1 an)Chauffe-eau a gaz defectueux Le Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) a enregistre, en 2010, 1.
Selon un responsable du Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) relevant du ministere de la Sante (c'est un institut qui assure une fonction de vigilance et d'alerte sanitaire), le nombre des intoxications augmente tous les ans au Maroc et en particulier pendant la saison estivale pour atteindre quelque 130.
Ces envenimations sont devenues la premiere cause d'intoxication avec 50 a 60% des cas declares au Centre antipoison du Maroc, Conscient de ce danger et des reelles menaces que font peser sur la sante des individus, par les fortes chaleurs, les scorpions et les serpents venimeux, surtout au niveau de certaines regions du Maroc, le ministre de la Sante, El Housseine Louardi a preside le lundi 6 mai au dernier siege de son departement, une reunion consacree a l'etude des mesures, dispositifs et moyens a mettre en place dans le cadre de la lutte contre les piqures et les envenimations scorpioniques qui connaissent une augmentation, surtout en periodes de fortes chaleurs , comme c'est le cas en ete et plus particulierement au niveau de certaines regions en milieu rural.
Il est de meme precise que le Centre antipoison et de pharmacovigilance du ministere de la Sante met a disposition des professionnels de sante et des citoyens un centre d'appel qui recoit 24H/24 et 7J/7 les declarations d'effets indesirables des medicaments sur le numero economique 0801 00 01 80.