Conquets

CONQUETS, French law. The name given to every acquisition which the husband and wife, jointly or severally, make during the conjugal community. Thus, whatever is acquired by the husband and wife, either by his or her industry or good fortune, enures to the extent of one-half for the benefit of the other. Merl. Rep. mot Conquet; Merl. Quest. mot Conquet. In Louisiana, these gains are called aquets. (q.v.) Civ. Code of Lo. art. 2369.

References in periodicals archive ?
147) Comme en temoigne ce contrat de mariage instrumente le 22 juillet 1775 par le notaire Rigaud : << [S]eront les dits epoux en communaute en tous biens meubles et conquets et immeubles du jour des epousailles suivant et aux fins de la Coutume de Paris suivie en cette province sous la quelle veulent que leur dite communaute soit regie et gouvernee [.
148) Ainsi, dans un contrat de mariage instrumente par Jean-Antoine Panet en 1777, on retrouve la formule idoine : << Seront les futurs epoux communs en tous biens meubles et conquets immeubles du jour de leurs epousailles conformement a la coutume de ce pais >> : Contrat de mariage entre Louis Levreau et Marie-Rose Moreau (Jean-Antoine Panet, 1 juin 1777), Montreal, Archives nationales du Quebee, (microfilm 1284, image 735).
Pour cette coutume seront les dits futurs epoux [mis] en commun en tous biens conquets & immeubles qu'ils feront et acquereront pendant et constant le dit futur mariage suivis precedemment dans la province de Quebec au desir delaquelle leur communaute sera regie et gouvernee encore qu'il fasse leurs demeures ou des acquisitions en pays deloix et coutume a ce contraire aux quels ils ont tous presentement deroge et renonce sur ce regard (145).
143) En fevrier 1772, le notaire Leguay utilise une formulation similaire : << les dits futurs epoux unis en communaute en tous biens meubles, conquets, immeubles suivant audites fins la coutume anciennement suivies en ce pais conformement a laquelle leur dite communaute sera reglee, renoncant a ces effets a toutes coutume ou loix contraire >> : Contrat de mariage entre Andre Poudret et Josephe Robert, (Francois Leguay (pere), 15 fevrier 1772), Montreal, Archives nationales du Quebec, (microfilm 2143, minute 7).