Profane

(redirected from profanes)
Also found in: Dictionary, Thesaurus, Encyclopedia.

PROFANE. That which has not been consecrated. By a profane place is understood one which is neither sacred, nor sanctified, nor religious. Dig. 11, 7, 2, 4. Vide Things.

References in periodicals archive ?
La description du role des volontaires par un directeur d' hopital illustre cette perception des experts profanes comme main d'oeuvre flexible et corveable a merci:
Ces usages de la norme de la participation par le personnel hospitalier ne signifient pas pour autant que les experts profanes sont des etres passifs qui subissent la hierarchie hospitaliere et les normes medicales globalisees.
Si la participation peut etre justifiee partout sur le territoire et a tous les niveaux du parcours de soins (16), ce n'est pas le simple effet de rapports de force entre promoteurs, personnel hospitalier et experts profanes. C'est egalement qu'elle revet un caractere attractif pour ces derniers.
Ces experts profanes contournent leur role de pair et endossent la
L'acceptation de la hierarchie n'est pas specifique a ces experts profanes, elle correspond a un habitus (Bourdieu 1980) qui se manifeste depuis des generations.
La norme globalisee de la participation qui circule dans les hopitaux au Cambodge ne se reproduit pas par simple mimetisme, elle fait l'objet d'une reformulation specifique par les differents acteurs concernes (promoteurs locaux, personnel hospitalier et experts profanes) et produit des effets contraires a ceux escomptes.
(9.) Differentes terminologies sont utilisees localement pour evoquer les experts profanes qui interviennent dans les hopitaux : soit ils sont appeles neak smat chet (ce qui signifie en khmer << volontaire >>) ou volunteer (car ils sont nombreux a avoir ce statut dans les hopitaux), soit PLHA (People Living with HW/AIDS) pour eviter la prononciation directe des mots << VIH >> ou << sida >>.
(16.) En 2007, au moins un millier d'experts profanes etaient employes dans les services VIH.
Les promoteurs de la participation voient la un moyen de renforcer leurs equipes de soins et defendent l'idee que compte tenu de leur experience de la maladie, les personnes seropositives disposent d'un savoir profane que les experts officiels n'ont pas.
RABEHARISOA, 2012, <<L'expertise profane dans les associations de patients, un outil de democratie sanitaire >>, Sante publique, 24: 69-74.