raillery

(redirected from railleries)
Also found in: Dictionary, Thesaurus.
See: ridicule
Mentioned in ?
References in periodicals archive ?
La preface de L'Eloge pose naturellement aussi la question de la raillerie, qu'on jugera indigne de la qualite de philosophe d'Erasme autant que de la charite chretienne.
Certains ont du subir les railleries de condisciples xenophobes ou l'indifference de ceux-ci face a un jeune dont la langue et la culture leur etaient etrangeres.
Je me vis, malgre moi, de critiquer quelques Auteurs Modernes, qui en parlant des Moeurs, des Usages & du Gouvernment des Espagnoles, les ont accablez par des railleries piquantes, ou leur ont attribue des defauts quils n'ont certainement pas.
Sobriquets, railleries, stereotypes devalorisants (<<sauvagerie>> des mentalites et des comportements des personnes a travers leur groupe d'imputation, <<animalisation>>, etc.
railleries chuchotees] make up the response by unsympathetic passengers.
It is a teasing diary, full of inside jokes and railleries, mainly about the two women's various crushes on local young men.
1)) et d'autres auteurs antiques, un esclave dont les railleries seraient restees celebres (2).
Victimes de railleries depuis longtemps, les residents et les medias locaux considerent que le style de vie local est maintenant plus influence par les jeunes ingenieurs en informatique que par les fonctionnaires, d'ou la grande popularite des condominiums et des lofts de luxe (de 300 0005 a $2 millions), des << cocktail lounges >> et des hotels de style boutique.
Pour continuer une grossesse premaritale, les jeunes femmes devaient se marier, sous peine de s'exposer aux railleries de la societe, de voir echouer leurs projets matrimoniaux, d'etre abandonnees par leurs fiances, d'elever seules un enfant mis a l'index, d'abandonner leurs etudes, et d'interrompre leur carribre ou leur revenu.
l'ideologie que le roi de Castile semble epouser n'est absolument pas l'ideologie aristocratique-courtoise, mais bien plutot celle des vilais [sic], des marins, et plus encore des marchands, qui etait la cible traditionnelle des railleries sinon des injures des poetes courtois'.
N'est-il pas un peu honteux pour quelques pretendus Philosophes, que ces Theologiens qu'ils affectent tant de mepriser, dont ils font tant de railleries, qu'ils se plaisent a peindre comme des hommes qui ne reviennent jamais des prejuges de leur Ecole, & qui nient ce qu'ils voient & ce qu'ils sentent, parce qu'on leur a fait un article de Foi du contraire; n'est-il pas, dis-je, honteux pour ces Philosophes, que des Theologiens, soient pourtant revenus, plutot qu'eux, a se croire libres, parce qu'ils se sentent invinciblement tels, quoique Lutker & Calvin, leurs Maitres, leur eussent enseigne qu ils ne l'etolent pas.